Atlas, le robot de Boston Dynamics, peut désormais réaliser des saltos arrière à la perfection

Boston Dynamics a mis en ligne mardi une vidéo montrant les prouesses dont son robot humanoïde Atlas est désormais capable en termes d’agilité. Pour faire la démonstration des progrès athlétiques de la machine, cette dernière a été programmée pour effectuer une séance reprenant les principes du parkour, rapporte BFM TV. Les images postées sur YouTube et sur le blog de la société montrent notamment deux Atlas réaliser des saltos arrière.

La figure parfaitement synchronisée illustre « la manière dont nous poussons Atlas dans ses derniers retranchements pour découvrir une nouvelle génération de mobilité, de perception et d’intelligence athlétique », a affirmé l’entreprise américaine en accompagnement de la démonstration. Tour à tour ou ensemble, les deux robots font preuve d’équilibre et de coordination de leurs mouvements.

Une vidéo d’une minute, une préparation de plusieurs mois

Ils sautent, montent et descendent des marches inégales, courent ou encore évoluent sur une poutre avant le clou du spectacle, lorsqu’ils réalisent deux pirouettes aériennes consécutives effectuées au même moment. Pour accroître les capacités du robot, les ingénieurs de Boston Dynamics ont « mis au point de nouveaux mouvements inspirés par les comportements humains », a commenté l’entreprise.

Il leur a fallu des mois pour préparer la séquence de parkour qui dure pourtant à peine une minute. « Au final, repousser les limites d’un robot humanoïde comme Atlas donne lieu à des innovations concernant le matériel et la programmation qui sont ensuite utilisables sur tous nos robots chez Boston Dynamics », a expliqué Scott Kuindersma, responsable du projet Atlas.

Le spécialiste a jugé « difficile d’imaginer d’ici 20 ans un monde sans robots mobiles perfectionnés se déplaçant avec grâce et fiabilité et travaillant aux côtés des humains pour enrichir nos vies ». « Nous ne sommes cependant qu’aux débuts de la mise au point de ce futur. J’espère qu’une démonstration comme celle-ci constitue un petit aperçu de ce qui est possible », a-t-il ajouté.

Société
Comment construire un château de sable monumental (et parfait) grâce à la science
Sciences
Retour sur la Lune : Blue Origin porte plainte contre la Nasa pour avoir choisi l’alunisseur de SpaceX

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *