Benoît Paire, éliminé à Roland-Garros : “Quand j’aurai une copine…”

Tendu dedans, détendu dehors : encore à la bataille avec ses tensions intérieures sur le court, qui l’ont privé d’une qualification en quart de finale du tournoi de Roland-Garros, Benoît Paire est apparu décontracté, paisible et optimiste en conférence de presse lundi 3 juin 2019, après avoir cédé en cinq sets contre Kei Nishikori (6-2, 6-7 (8/10), 6-2, 6-7 (8/10), 7-5), lequel l’avait déjà évincé l’année passée, au deuxième tour.

Emoussé par ce long combat sur deux jours, interrompu la veille par la nuit à 2 sets à 1 pour le Japonais tête de série numéro 5, le tennisman français de 30 ans s’en voulait de ne pas avoir mieux négocié ce huitième de finale – son premier à Roland en dix participations et le second en Grand Chelem au cours de sa carrière – où il a eu l’occasion de l’emporter, servant pour la gain de la partie à 5-3 dans la dernière manche. “Ce match, je l’ai perdu un petit peu tout seul, et c’est pour ça que je m’en veux. C’est pas lui qui a sorti des coups exceptionnels, c’est moi qui suis passé un petit peu à côté de certains jeux (…) Pourquoi tenter des coups assez bêtes ? Bien sûr que maintenant je me dis j’aurais dû faire ça, ça, ça, ça fait partie du tennis, c’est pour ça que ce sport est beau“, a-t-il calmement admis après la rencontre.

Benoît Paire, toujours célibataire

Satisfait malgré tout, le champion tricolore du pétage de plombs, qui n’a pas trop craqué au cours de ce match – à l’exception d’un craquage très fleuri capté par les micros du court -, a soigné sa sortie, rendant hommage au public. Lequel, une fois n’est pas coutume comme il l’a remarqué, l’a soutenu avec ferveur : “Ce que je retiens aussi – et j’en ai pas du tout parlé – c’est le public. J’ai rarement vu des ambiances comme ça, j’ai rarement eu ça à Roland-Garros. Dès mon premier match ça a été exceptionnel et entre hier et aujourd’hui et hier, je pense que c’est des souvenirs qui me resteront gravés à vie. Pour moi, des ambiances comme ça et voir un public complètement acquis à ma cause, c’était rarement arrivé. Il y avait souvent ceux qui m’aiment pas trop parce que je m’énerve, mais là c’était plus la France contre le reste du monde. Et c’est vrai que j’ai pris énormément de plaisir, je me suis régalé.

Célibataire – du moins aux yeux du public – depuis la fin de son histoire médiatique avec la chanteuse Shy’m, venue par le passé l’encourager amoureusement à la Porte d’Auteuil, Benoît Paire, qui a précédemment admis au cours d’un entretien avec le magazine Society (janvier 2019) qu’il lui était facile de faire des rencontres via les réseaux sociaux, en profite pour rappeler qu’il est un coeur à prendre : “Bien sûr, je suis déçu d’avoir perdu, mais ça restera quoi qu’il arrive des souvenirs incroyables. Quand j’aurai des enfants, quand je serai plus vieux, quand j’aurai une copine, je pourrai leur raconter tout ça et leur montrer des vidéos. Mais c’est vrai que pour l’instant je suis déçu de la défaite, mais content de ce qui se passe en ce moment parce que j’ai envie de faire mieux encore.” De louables perspectives, même s’il serait bon de trouver la copine avant d’avoir les enfants et d’être vieux…

Click Here: canberra raiders jerseys

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *