Bespoke: Samsung met les bouchées doubles pour mitonner des cuisines durables

Importé d’Asie, le concept Bespoke de Samsung arrive en France.Avec lui, le constructeur vante des réfrigérateurs et congélateurs custumisables qu’il n’est plus forcément besoin de remplacer lorsqu’on change de déco.Si la sauce prend, la marque sud-coréenne envisage de décliner Bespoke sur d’autres familles de produits qui pourraient ainsi mieux se fondre dans nos intérieurs.

Samsung renverse la table. Pour transformer nos cuisines, le constructeur n’y va pas avec le dos de la cuillère et lance son concept «  Bespoke ». Son idée : des appareils de petit et gros électroménager personnalisables à l’envie, mais aussi modulables. A quoi cela va-t-il bien pouvoir servir et est-ce intéressant ? 20 Minutes a cuisiné Samsung pour connaître sa nouvelle recette.

Panneaux interchangeables à volonté

Do you speak bespoke ? Avec « Bespoke » (« sur-mesure », en français), Samsung veut rendre nos cuisines plus belles, évolutives, mais aussi durables. Premier vendeur de réfrigérateurs en France (avec 18,8 % de parts de marché, selon le Gfk), le constructeur sud-coréen importe ainsi dans l’Hexagone un concept qui, selon lui, ferait « un carton » en Asie.

Click Here: wallabies rugby jersey

L’idée de Bespoke est non seulement d’habiller les façades de réfrigérateurs avec des panneaux colorés interchangeables à volonté, mais aussi de nous permettre de faire évoluer notre équipement selon nos besoins.

Les jeunes familles dans le collimateur

Samsung met en avant l’évolutivité de son concept et pense ainsi séduire les familles qui s’agrandissent. Avec Bespoke, il est par exemple possible d’ajouter à un classique combiné réfrigérateur/congélateur un module réfrigérateur et d’obtenir ainsi l’équivalent d’un réfrigérateur américain (à condition de disposer de l’espace nécessaire !).

Bespoke repose sur quatre modules que l’on peut associer : un combiné réfrigérateur/congélateur en 60 cm ; un module réfrigérateur seul en 60 cm ; un module congélateur seul en 60 cm et un module réfrigérateur seul en 45 cm. Leur prix : de 729 euros à 1049 euros.

Faire du neuf avec du vieux

« Nous l’avons constaté avec les différents confinements, la population est prête à casser les codes. Selon une enquête interne, 87 % des Français trouvent le concept Bespoke intéressant », vante Samsung France à 20 Minutes. A la différence des équipements qui sont proposés par les cuisinistes, les appareils Bespoke sont en pose libre (non intégrables). Et si l’on change sa déco, il n’est plus forcément besoin de remplacer son frigo pour harmoniser sa façade avec son nouveau mobilier ou la peinture fraîche de la pièce.

Moyennant un investissement de 40 euros à 250 euros selon le coloris et la finition, il suffit de rhabiller son appareil d’une nouvelle façade pour qu’il s’intègre dans une déco toute neuve. Faire du neuf avec du vieux, en quelque sorte… « C’est une promesse écoresponsable », défend le fabricant qui précise que la durée de vie d’un réfrigérateur est généralement de 10 ou 11 ans. Pourtant, les Français ne les conserveraient que 8,5 ans (source : Gifam).

Visiblement, Samsung veut inscrire son concept Bespoke dans le temps. Le constructeur compte ainsi décliner son idée avec des lave-vaisselle, plaques à induction, fours à micro-ondes, purificateur d’air, petit réfrigérateur d’appoint… « Selon l’acceptation du marché, d’autres produits suivront », précise la marque. Même le socle du futur aspirateur balai Jet de Samsung, qui sortira fin 2021, pourrait être Bespoke pour mieux se fondre dans la déco intérieure. Aspirant et inspirant ?

High-Tech
Coronavirus : Le marché de l’électroménager très nettement ragaillardi par l’effet Covid-19
High-Tech
Pure A9 d’Electrolux: Le purificateur d’air se fait plus discret pour trouver sa place la maison

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *