Coronavirus : Avant OL-PSG, Lyon juge la jauge limitée à 5.000 spectateurs « injuste »

Lorsque Roxana Maracineanu a annoncé mardi soir « l’ouverture de la possibilité d’appliquer des jauges proportionnelles spécifiquement pour les grands équipements sportifs », les supporteurs de l’OL ont d’un coup repris espoir. Il faut dire qu’un maintien des jauges limitées à 5.000 places durant trois semaines empêcherait la majorité d’entre eux d’assister aux chocs contre le PSG dimanche, puis l’ASSE le 21 janvier. Une situation en l’état forcément mal vécue par Xavier Pierrot, directeur général adjoint de l’OL chargé du stade.

Click Here: kangaroos rugby jersey

« Nous sommes en colère, lance celui-ci ce mercredi. Comment accepter que des centres commerciaux accueillent les soldes mi-janvier en intérieur avec des dizaines voire des centaines de milliers de clients qui viendront en transports en commun ? Nous sommes en plein air. Certains de nos abonnés se sont fait vacciner, à contrecœur, parce qu’ils avaient compris que c’était important, par rapport à la communication du club et l’organisation du centre de vaccination à l’intérieur du stade. Pour les remercier, ils ne pourront pas assister aux deux matchs les plus importants de la saison. C’est incompréhensible et injuste. »

« Un impact financier colossal »

Xavier Pierrot, qui insiste sur le fait qu’il n’est « pas entendable » qu’un stade de 5.000 places puisse accueillir autant de spectateurs qu’un stade de 59.000 sièges comme le Parc OL, espère qu’un compromis sera trouvé d’ici dimanche. « Nous voulons nous battre jusqu’au bout pour faire lever cette mesure injuste, indique-t-il. Avec 20.000 spectateurs, nous pouvons au moins satisfaire l’ensemble de nos abonnés. Un tiers de remplissage, ce serait cohérent sur le plan sanitaire et facile à mettre en œuvre pour répondre aux attentes de certains ministres. On travaille avec les autorités et nous espérons obtenir gain de cause. »

Quoi qu’il arrive, « l’impact financier sera colossal » pour le club lyonnais, avec « plusieurs millions d’euros » perdus sur ces deux affiches destinées à afficher complet. « Le gouvernement veut compenser [par une dotation publique] mais la saison dernière, il y avait un plafond, rappelle Xavier Pierrot. C’est là qu’il y a une triple peine pour les grands clubs comme nous. Nous avons un grand stade, privé, avec une jauge fixée à 5.000 et nous avons une compensation plafonnée. Nous sommes à tous les coups perdants. Nous espérons que cette fois-ci, la compensation ne soit pas plafonnée pour prendre en compte la réalité des pertes. » Avant cela, l’enjeu sera de ne pas compter que sur les partenaires historiques du club dans le stade, dimanche soir, pour défier le leader de la Ligue 1.

Sport
Coronavirus : « Des stades vides, c’est un crève-cœur », défend le député Sacha Houlié qui réclame des jauges proportionnelles
Sport
Coronavirus : L’amendement du député Sacha Houlié pourrait-il garantir au sport français « une cohérence sanitaire » ?

Leave A Comment

Leave a Reply