« I May Destroy You » : La bouleversante série de Michaela Coel multi récompensée aux Bafta

Une œuvre enfin récompensée à sa juste valeur. Les Bafta, récompenses britanniques consacrées dimanche soir à la télévision, ont couronné la série britannique I May Destroy you et sa réalisatrice Michaela Coel pour son interprétation. Sortie à l’été 2020 sur la BBC et HBO, cette œuvre en 12 épisodes suit Arabella, autrice noire à succès, dans sa reconstruction après avoir subi un viol dans un bar londonien, alors qu’elle y faisait la fête avec ses amis.

En février dernier, l’absence de I May Destroy You aux Golden Globes avait suscité l’incompréhension, la série étant encensée par la critique et saluée pour son caractère novateur et la puissance de son propos.

Un travail « essentiel »

Lors de la cérémonie, Michaela Coel a rendu hommage à Ita O’Brien, sa « coordinatrice de l’intimité » sur le tournage, qu’elle a remercié « d’exister dans notre industrie, de rendre l’espace sûr pour créer des limites physiques, émotionnelles et professionnelles afin que nous puissions faire un travail sur l’exploitation, la perte de respect, l’abus de pouvoir, sans être exploités ou abusés dans le processus ».

Son travail était « essentiel » dans cette série tout comme il doit l’être « pour chaque société de production qui souhaite réaliser un œuvre sur le thème du consentement », a souligné Micheala Coel. Lors de la cérémonie, qui s’est tenue devant une salle clairsemée à dessein à cause du coronavirus, et partiellement en ligne, la série à succès de Netflix The Crown est en revanche repartie bredouille.

Culture
« I may destroy you », la série qui filme les traumatismes du viol de l’intérieur
Culture
Une des scénaristes d’ « Emily in Paris » s’offusque que « I May Destroy You » ait été snobé par les Golden Globes

Click Here: France National Team soccer tracksuit

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *