JO Tokyo 2021: La détresse de Mayer, le sourire des hurlders… Ce que vous avez raté cette nuit

De notre envoyé spécial à Tokyo,

La poisse poursuit les locomotives de l’athlé français. Après Renaud Lavillenie, Kevin Mayer a révélé après les premières épreuves du décathlon qu’il était diminué par des douleurs au dos. Heureusement, nos spécialistes du 110m haies sont là pour nous redonner un peu le sourire.

La nuit des Français

Ça ne va pas fort pour Kevin Mayer. Le champion du monde, médaillé d’argent à Rio, voit déjà son rêve olympique s’envoler après trois épreuves (100m, saut en longueur et poids). « Cela fait une semaine que je me suis bloqué le dos, ça fait très longtemps que ce n’était pas arrivé, a-t-il expliqué, au bord des larmes, au micro de Nelson Monfort sur France TV. J’ai très peu de sensations, de plaisir, mais je crois que je peux aller chercher une médaille même comme ça. »

Il va falloir s’accrocher pour l’argent ou le bronze, car le titre semble destiné à son adversaire canadien Warner, qui a apparemment décidé de battre tous ses records personnels dans ce décathlon. Ça s’est mieux passé pour Pascal Martinot-Lagarde et Aurel Manga sur le 110m haies. Les deux Français sont qualifiés pour la finale, qui aura lieu la nuit prochaine.

Dans les restes du monde, la benjamine de la délégation française, la skateuse Madeleine Larcheron (15 ans), a pris la 13e place en park. Son meilleur résultat au niveau international. « J’étais venue là pour m’amuser, c’est ce que j’ai fait », a réagi la jeune Parisienne. Pas de regrets non plus pour Lara Grangeon, 9e du 10km en eau libre après avoir « tout donné ». En kayak, Maxime Beaumont s’est qualifié pour les demi-finales du K1 200m, tout comme Manon Hostens sur 500m. La paire Emmanuel Hubert-Guillaume Burger a en revanche été éliminée en K2 1000m.

L’image de la nuit

C’est malheureusement celle de la Française Mathilde Rivière, victime d’une luxation de l’épaule lors de son 8e de finale (-57 kg). Fin de parcours prématuré pour la lutteuse.

La star de la nuit

Et un nouveau record du monde, un ! L’Américaine Sydney McLaughlin a amélioré sa propre marque de quatre dixièmes en finale du 400m haies féminin ce mercredi. Son chrono de 51”46 lui offre son premier titre olympique, devant sa compatriote Dalilah Muhammad et la Néerlandaise Femke Bol.

La bonne nouvelle de la nuit

La Biélorusse Krystsina Tsimanouskaya a quitté mercredi Tokyo pour Vienne, une escale très probablement avant de rejoindre la Pologne, qui lui a accordé un visa humanitaire. L’athlète de 24 ans était au cœur d’une crise diplomatique après avoir ouvertement critiqué la Fédération d’athlétisme de son pays, dimanche. Elle avait affirmé ensuite que les autorités voulaient la rapatrier de force.

Sport
JO 2021 – Athlétisme : La vitesse de la piste, les pointes magiques… Pourquoi les records tombent-ils les uns après les autres ?
Sport
JO 2021 – Athlétisme : « Je ne pouvais pas bâcher le truc », Lavillenie n’a pas voulu abandonner malgré la douleur

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *