Kim Kardashian accusée d’appropriation culturelle : elle s’excuse publiquement

Mardi 25 juin 2019, Kim Kardashian lançait sa ligne de sous-vêtements gainants, qu’elle avait baptisée Kimono. Si le jeu de mots avec son prénom semble évident, le fait que la créatrice ait utilisé un terme aussi significatif dans la culture japonaise a suscité de vives critiques sur les réseaux sociaux. Une fois de plus, la businesswoman a été accusée d’appropriation culturelle. Pour l’occasion, le hashtag #KimOhNo a même été créé.

Click Here: FC Barcelona soccer tracksuit

Le 1er juillet 2019, Kim Kardashian s’en est excusée publiquement dans une série de tweets. “Je suis continuellement en train d’écouter, d’apprendre et de grandir. J’apprécie ainsi la passion et les différents points de vue que les gens m’apportent. Quand j’ai donné le nom de la ligne de sous-vêtements gainants, je l’ai fait avec les meilleures intentions“, explique-t-elle, avant d’annoncer le changement de nom de sa marque. “Ma ligne et mes produits sont conçus avec diversité depuis le début. Je vais donc lancer ma marque de lingerie gainante sous un nouveau nom. Je reviendrai bientôt. Merci pour votre compréhension et votre soutien“, ajoute-t-elle.

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *