Meghan et Harry : L’évêque dévoile les coulisses surprenantes du mariage

Le 19 mai 2018, Meghan Markle épousait le prince Harry devant les yeux du monde entier. Une merveilleuse cérémonie, marquée par des chants gospel et un poignant sermon de l’évêque américain Michael Curry. Après des années de colonialisme, le message porté par ce premier afro-américain a être président de l’Eglise épiscopale était très fort. À Paris Match, cet homme de 66 ans a raconté la belle histoire qui se cache derrière sa présence au mariage royal.

Click Here: leeds rhinos rugby jersey

Tout commence en février 2018, lorsque Michael Bruce Curry reçoit une demande de l’archevêque de Canteburry : “Seriez-vous disponible pour officier à un mariage le 19 mai ?” Alors qu’il “n’en croit pas ses oreilles“, il comprend que le couple royal l’a sélectionné, tout comme les textes qu’il devra lire lors de la cérémonie. “Je n’ai pas le droit d’en parler, même pas à ma femme !“, se rappelle t-il. Il lira Le Cantique des cantiques, de l’Ancien Testament, texte qui “façonne le coeur de son message depuis quarante ans“.

“J’ignore l’impact que mon discours peut avoir”

Pas de publicité pendant son discours, l’évêque sera bien écouté par le monde entier et son discours sera considéré comme l’un des plus beaux moments de ce mariage, tout comme cette chorale gospel qui entonnait Stand by me. “Le lendemain à 6h du matin, à l’aéroport, tout le monde veut faire des selfie avec moi. C’est à ce moment que je saisis le véritable retentissement de mon prêche enflammé“, conclut-il. Lors d’une visite à la cathédrale américaine de Paris, il résumera son expérience : “Ce jour-là, j’ai pensé ‘si ma grand-mère, fille d’esclaves, me voyait de là-haut, elle dirait ‘Ah regarde où il est maintenant. Mon message central est simple, nous n’avons pas besoin de nous détruire, ni de détruire la planète. Il faut trouver l’harmonie.”

Retrouvez l’entretien de Michael Bruce Curry en intégralité dans le dernier numéro de Paris Match, daté du 12 juin 2019.

Leave A Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *